PERSPECTIVE 2018 : BALLET INCESSANT DES POTENTIELS CANDIDATS MALIENS EN FRANCE

Moussa Mara, Soumaïla Cissé et IBK se bousculent chez Macron

A dix petits mois du scrutin présidentiel, c’est ventre à terre que les probables candidats audit scrutin se rendent dans l’ancienne métropole pour des raisons que l’on devine aisément. Le président sortant ne fait pas exception. Mais tous ne sont cependant logés à la même enseigne à Paris.

C’est la présence de Moussa Mara qui a été signalée en premier dans la capitale française du 11 au 15 septembre. Sur place, nous signale-t-on, il a été accueilli à l’Elysée (présidence) Marc Bousquet (agence Médiatique), l’ex-Premier ministre malien a été reçu à l’Élysée par Franck Paris, le conseiller Afrique d’Emmanuel Macron.  Le visiteur a été par la suite accueilli au Quai d’Orsay par Rémi Maréchaux, directeur du département Afrique au ministère des Affaires étrangères français.

A la suite de Mara, c’est le Chef de file de l’opposition qui se trouve en ce moment à Paris. Il nous revient qu’il sera accueilli aussi bien à Matignon qu’à l’Elysée.

Pour sa part, le candidat déclaré Ibrahim Boubacar Keïta ne sera pas en reste. De sources proches du sanctuaire de Sébénikoro, il est lui aussi attendu dans la capitale française dans les jours à venir. Visite de travail ou privée ? De l’une des deux options dépendra l’accueil (Matignon ou l’Elysée). Rien n’est sûr. Et pour cause. Dans les coulisses de l’ambassade de France à Bamako, Paris aurait des réserves quant à sa candidature en 2018 et le lui a d’ailleurs fait savoir.

 

Il faudra, en tout état de cause, s’attendre à des visites d’autres potentiels candidats au scrutin de 2018.

L’on constatera par ailleurs que les élections présidentielles maliennes passent désormais par Paris. Ce qui n’est guère flatteur.

Batomah Sissoko