C’EST ARRIVÉ LORS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 30 Août du 06 DERNIERS

Le Ministre Tièman Hubert humilié et discrédité

 

Pour une deuxième fois consécutive, le projet de décret concocté par le Ministre de l’Administration territoriale a été rejeté par le conseil des Ministres respectivement du 30 Août et du 06 septembre derniers. Ce, pour les mêmes motifs. Deux échecs qui prouvent à suffisance les insuffisances du chef de ce département.

Il s’agit du projet de décret portant «convocation du collège électoral, ouverture et clôture de la campagne électorale à l’élection des conseillers communaux dans certaines régions et dans certains cercles». Ledit projet a été soumis pour la première fois au Conseil des Ministres du 30 Août 2017.  Et il a été rejeté pour des carences portant entre autres sur le manque de cadre de concertation entre le Ministère de tutelle et les partis politiques, la société civile ainsi que les partenaires techniques et financiers, l’insécurité, etc.

En somme l’auteur du projet de décret n’a consulté personne et n’a non plus, tenu compte de l’insécurité désormais ambiante dans les régions et cercles concernés par ledit décret relatif à l’élection des conseillers communaux. Et ces griefs lui ont été clairement notifiés.

Et comme s’il n’avait tiré la moindre leçon de ce premier fiasco, le chef du même département récidivera à la faveur du Conseil des Ministres du 06 Septembre dernier en introduisant le même projet de décret. Même échec ! Et les griefs restent les mêmes. C’est dire qu’il n’a nullement tenu compte raisons du premier échec et n’a pris la moindre disposition afin de corriger les tares.  Désespérant !

C’est de travers que tous les ministres regardent en ce moment leur collègue et nombreux parmi eux qui pensent qu’il se trouve désormais sur un fauteuil éjectable.

Batomah Sissoko