Présidence de la FEMAFOOT

Onze candidats en lice pour la succession de Boubacar Baba Diarra

 

L’élection du nouveau président de la fédération aura lieu le 8 octobre 2017, et la date limite de dépôt des candidatures était fixée au 8 août. A ce jour, 11 dossiers de candidatures pour la succession du président sortant ont été dévoilé avant-hier mercredi par le secrétariat général de la Fédération malienne de football.

 Ouvert le 8 juillet 2017, le dépôt des candidatures à la présidence de la Fédération malienne de football a été fermé le mercredi 9 aout dernier. Ainsi, le secrétariat général de la Fédération malienne de football a dévoilé la liste des postulants au fauteuil du président de la Fémafoot. Ils seront onze candidats pour la succession du président sortant l’l’Inspecteur Général Boubacar Baba Diarra, lequel n’est pas partant pour sa propre succession. Il s’agit, par ordre de dépôt des candidatures, du sergent de police Habba Bah, de l’opérateur économique Mamadou Makadji, de l’agent de joueur, Me Famakan Dembélé, du secrétaire général de l’AS Djigui, Ibrahima Doumbia lui aussi opérateur économique, de Dianguina Keïta, de notre confrère Alassane Souleymane, du président de la ligue de Tombouctou, Salaha Baby, du premier responsable de la ligue de Sikasso, Aliou Sangaré, du premier vice-président de la FEMAFOOT, Mamoutou Touré dit Bavieux, du journaliste Amadou Mahamane Sangho et de l’ancien international, Rafan Sidibé.

Les dossiers de candidatures ont été remis à la commission électorale par le secrétariat de la FEMAFOOT. Selon le Secrétaire général de la FEMAFOOT, le premier dossier de candidature a été réceptionné le 28 juillet, soit 22 jours après le lancement de l’appel à candidature. Le président sortant Boubacar Baba Diarra  a souhaité, au nom du comité exécutif sortant, «que le processus électoral qui vient de démarrer se déroule dans la plus grande transparence et dans les règles de l’art, afin de conférer aux résultats la régularité requise, gage d’adhésion de tous les postulants». Il a aussi souhaité plein succès aux travaux de la commission.

Les 5 membres de la commission électorale ont été élus, conformément aux dispositions de l’article 50 des statuts de la fédération, lors de l’assemblée générale ordinaire du 11 novembre 2016. La commission a été formellement mise en place, le 1er août 2017. Aussitôt installée, elle a procédé, lors de sa séance inaugurale du 4 août, à la désignation d’un président, Diouncounda Samabaly et d’un vice-président, Dr Mamadou Simbé. Le général Sirakoro Sangaré, Me Hamidou Dembélé et Banou Makadji sont membres. La commission a été mise sur pied pour conduire les opérations de renouvellement du comité exécutif de la fédération.

Après avoir reçu les dossiers de candidature des mains du secrétaire général de la FEMAFOOT, Ségui Kanté, le président de la commission électorale, Diouncounda Samabaly, a exprimé sa gratitude et ses remerciements à l’ensemble des responsables sportifs de la marque de confiance et de considération portés en eux. «Nous mesurons l’importance de la tâche, son ampleur et surtout le poids de la responsabilité qui est désormais la nôtre pour donner satisfaction à cette attente du public sportif et du monde du football malien. Nous espérons pouvoir supporter le poids», ajoutera Diouncounda Samabaly. «Mes camarades et moi, insistera-t-il, prenons devant vous l’engagement de travailler le plus sérieusement possible, le plus impartialement possible, le plus droitement possible, et surtout avec la plus grande volonté. Notre objectif ne peut être que la réussite de la mission. Elle est importante, lourde et difficile». Et le président Diouncounda Samabaly de conclure : « Nous souhaitons qu’à la fin de notre mission, le 8 octobre prochain, que l’ensemble du public du football malien puisse dire Dieu merci, les choses ont été faites à la régulière».

La commission électorale a jusqu’au 16 août pour valider ou invalider le dossier des 11 candidats en lice. Les candidats dont les dossiers seront rejetés pour une raison ou une autre, auront 8 jours, à compter de la date de notification, pour déposer un recours. L’Assemblée générale électorale se déroulera le 8 octobre prochain.

 
A.M.N