MAJORITE PRESIDENTIELLE

Housseini Amion Guindo démissionne du Gouvernement pour mieux préparer sa campagne

A.D  Le 07/05/2018

On vient de l’apprendre, Housseini Amion Guindo, le ministre de l’Education nationale et non moins Président de la Convergence pour le développement du Mali (Codem) a remis sa lettre de démission ce lundi au Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga. L’information a été confirmée au « Sphinx » par un très proche collaborateur de  Guindo au sein du parti.
Les signes avant-coureurs étaient perceptibles depuis un certain temps au sein de la Codem avec la démission, justement du parti d’Hady Niangado, le député de la Commune II et colistier du fils du président de la République, Karim Kéita. Niagando alias Joe Walaki, du nom du bras droit d’Al Capone, voulait que la Codem se prononce pour un soutien total et sans faille à IBK dès le 1er tour. Ce qu’a catégoriquement refusé Housseini Amion Guindo dit Poulo qui, du coup montrait son désir de briguer, lui aussi, le suffrage de ses concitoyens à la présidentielle de juillet 2018.Un désir qu’il vient de concrétiser avec son départ du gouvernement pour avoir les coudées franches.

Cette démission ne surprend pas du tout les observateurs qui ont constaté l’absence de l’Adéma-Pasj et de la Codem à une importante réunion de la majorité présidentielle, tenue pendant le week-end.

Certains militants de la Codem se disent surpris par une telle démission qui, dans les faits, ne devrait intervenir qu’au terme du congrès du parti qui doit se tenir les 25-26 mai prochains, congrès qui va déterminer les orientations du parti.