Delta Central du Niger
Peulhs et Bambaras continuent de se massacrer

De Tenenkou à Ke-Macina, nul bambara n’ose désormais s’aventurer dans les zones contrôlées par les Peulhs et nul Peulh n’ose se rendre sur le territoire des Bambaras, au risque, de part et d’autre, de se faire tuer et dépouiller. Les deux ethnies se livrent à une chasse à l’homme impitoyable. Et tout le monde dispose d’armes de guerre.
Il se trouve malheureusement que de nombreux peulhs ont rejoint le FLN d’Amadou Koufa et se livrent à des exactions sur tout ce qui n’est Peulh. Et les bambaras sont en première ligne. Ces derniers se défendent et commettent aussi des exactions. Quant à l’armée malienne, elle reste confinée dans la ville de Teninkou et Ké-Macina. Il urge d’agir au risque de voir la menace s’étendre dans le reste de la région de Ségou.