PAUL BORO DÉMISSIONNE DU RPM
Direction l’Opposition ?

Dans une correspondance qu’il a rendue publique, le secrétaire général de la section UJ / RPM / de la Commune II du district de Bamako et non moins 2ème Vice-président du BN/ UJ /RPM en la personne de Paul Ismaël Boro annonce sa démission du parti. Il serait attendu dans les rangs de l’Opposition. Une option qui ne serait pas sans conséquence pour lui au regard de la protection que le parti lui a accordée dans la sulfureuse affaire du «Palais des Congrès». 

Voici un extrait de la lettre de démission : «Ma décision est motivée par des orientations que j’observe, qui jurent d’avec mes convictions militantes, mon engagement politique.

De la création du parti à nos jours, nous avons milité ensemble, nous avons construit le Parti pierre par pierre, le peuple nous a fait confiance et confié la gestion du pouvoir. Cela a été un grand défi et une marque d’estime qui se mérite au quotidien.

Nous avons partagé des joies et des peines, surmonté des obstacles, construit des projets ensemble. Je ne regrette rien de ce combat et je ne voudrais rien changer à mes convictions…».

Qu’on l’aime ou pas, force est de reconnaître un courage certain de la part du démissionnaire.

Il doit cependant s’attendre à des «représailles» de la part du parti (RPM) lequel lui évite à présent une interpellation judiciaire. Et pour cause. Sa gestion du «Palais des Congrès» (actuel CICB) dont il a assuré la Direction a été épinglée par un rapport du Bureau du Vérificateur Général. Mais rien ne s’en est suivi.  Avec cette démission, la tendance risque de changer à moins qu’il ait de solides arguments impliquant d’intouchables ex-camarades.

Batomah Sissoko