Candidature interne à l’Adéma-Pasj

 Passe d’armes entre les barons du parti de l’Abeille


 
La récente conférence nationale de l’Adéma-Pasj aura été l’occasion pour les militants, mais aussi et surtout pour certains cadres, de cracher leurs quatre-vérités. Sentant que l’argent avait circulé dans les structures de bas, histoire de faire capoter les travaux, à la limite reléguer ultérieurement la question de la candidature du parti à la prochaine présidentielle, des barons et baronnes du parti sont montés au créneau.

C’est le cas, par exemple, d’un Secrétaire général de section de la région de Kayes qui a défendu avec acharnement une telle éventualité. Le leader politique a été suivi dans ce sens par des camarades de Kita, Bafoulabé, Koulikoro, Sikasso, Bamako etc. ils ont fait fuir les ministres de la salle. Une baronne, ancienne élue communale, s’en est vigoureusement prise à la direction du parti, capable à ses yeux de faire trop la part belle au RPM. Pour elle, tout le mal se situe au niveau du Président du Parti qui n’avait pas hésité, dans un passé récent de quitter la Ruche pour aller créer un autre parti, puis de revenir. Ce dernier a répliqué sans pour autant convaincre l’assistance. La baronne a maintenu ses propos sous les ovations des délégués qui sont retournés chez eux avec l’espoir que le parti sera au rendez-vous de 2018.