SALIF TRAORÉ, MINISTRE DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE ET AG INFAHI, D.G DE LA POLICE NATIONALE 
«L’Inspecteur Divisionnaire Papa Mambi Keïta n’est pas démissionnaire !»



«Nous estimons et ce, jusqu’à la preuve du contraire, que l’Inspecteur Divisionnaire Papa Mambi Keïta est, non démissionnaire, mais en permission et en bonne et due forme». Dixit Moussa Ag Infahi, Directeur Général de la Police Nationale. «Il n’y a aucun problème», précise le Ministre de la Sécurité Intérieure.  
C’est dans ses installations sises à l’ACI que nous avions rencontré hier dans la matinée, Moussa Ag Infahi, Directeur Général de la Police Nationale à propos de la vie de son service. Et actualité oblige, il a été question de la présumée «démission de Papa Mambi Keïta surnommé l’Epervier du Mandé».
 Aux dires du D.G, il n’existe aucune notification officielle de la démission de Papa Mambi Keïta. L’intéressé a plutôt bénéficié d’un congé de 30 jours à la date du 11 Août 2017 et devant prendre fin au mois de Septembre prochain. Aussi, il jouit en ce moment d’une autorisation de sortie en date du 14 Août prochain. Toutes ces décisions ont été prises dans le respect strict de la procédure. Il n’y a absolument rien à signaler !
Le D.G de la Police se dit surpris de lire dans la presse une démission censée émanée de Papa Mambi Keïta et faisant étant de l’affaire «Maréchal» consécutive à la tentative d’assassinat du Chroniqueur «Madou Ka Journal».
Selon le DG de la Police, l’affaire en question a été confiée à un Pôle d’enquêteurs dont faisait partie l’Inspecteur Divisionnaire Papa Mambi Keïta. «C’est justement parce que l’enquête a été bouclée qu’il a obtenu son congé annuel assorti d’une autorisation de sortie. Le dossier définitivement ficelé par les enquêteurs, se retrouvent désormais au niveau de la justice». Et d’ajouter : «Je ne suis pas du genre à livrer gratuitement mes hommes et ceci est valable pour tous les éléments».
Il est vrai qu’une lettre de la démission en question circule en ce moment.  Mais elle est datée de juin 2017 et ne respecte ni le fond ni la forme officiels. Raison pour laquelle, elle n’a même pas été intégrée dans le circuit administratif. En clair, «elle est nulle et de nul effet» a précisé le D.G.
Le Ministre en charge de la Sécurité Intérieure que nous avions également rencontré, se dit en effet, lui aussi surpris par les publications dans la presse. «S’il y a problème, et je sais qu’il n’y en a pas, que Papa Mambi Keïta que j’apprécie bien d’ailleurs, vienne me le dire. Aussi simple que ça ! Nous ne le considérons nullement comme démissionnaire, nullement ! ».
Voilà qui est clair !
Batomah Sissoko
 

MAKAN KONATÉ (COLLECTIF DES PATRIOTES – COPA)

Président auto-proclamé du «Club des Amis de Papa Mambi Keïta»

A peine la vraie fausse rumeur de la démission de Papa Mambi Keïta lancée, le Président du Collectif des Patriotes (COPA), à savoir Makan Konaté nous a informé de la naissance du «Club des Amis de Papa Mambi Keïta» (CAPMK) devant tenir sa première réunion d’information ce samedi. 
Mais à la lumière des précisions du Ministre de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile ainsi que du D.G de la Police, il n’y a point de démission qui vaille, en tout cas, jusqu’à la preuve du contraire.
Des déclarations qui risquent fort de refroidir les ardeurs du Président du Collectif des Patriotes du Mali (COPA) connu pour son soutien indéfectible à l’ex-putschiste de Kati, Amadou Haya Sanogo. 
Cette fois-ci, c’est raté !
B. Sissoko