OUMOU SALL MAIRE DE GOUNDAM, PRESIDENTE DU MOUVEMENT TRAIT D’UNION

Les maladresses d’une dame


Elle s’était affichée comme la dame de fer dans le camp du « Oui » aux côtés du ministre Kassoum Tapo. Mais le projet ayant été abandonné, c’est au Président IBK qu’elle s’accroche désormais en vue de se faire une place au soleil. Mais d’ores et déjà, des voix autorisées dénoncent ses pratiques qui ne datent pas d’aujourd’hui.

 Cette ex-militante de l’Adema PASJ et de l’URD roule aujourd’hui pour IBK. Certainement, qu’elle choisira un autre camp à l’avenir. D’ores et déjà, ce dernier (IBK) l’a mise dans ses valises lors de sa récente visite à Tombouctou pour porter son soutien aux militaires maliens suite à l’attaque du camp par les groupes hostiles. Les notabilités de Tombouctou n’ont pas apprécié sa présence aux côtés du président pour la circonstance. Et pour cause. Elle est de Goundam et il existe parmi les ressortissants de Tombouctou des femmes ayant tout donné à la République.

Aussi, il est reproché à la bonne dame l’organisation de festivals culturels à Goundam dans des conditions pour le moins obscures. Elle a en effet mobilisé l’argent des sponsors et n’a fait le moindre compte-rendu. Ses frasques sont loin de s’arrêter là.  Nous y reviendrons

Batomah Sissoko