Ras-Bath


Le Lech Walesa malien ?


Lech Walesa est le 6ème président  de la République polonaise des années 1990. Mais avant d’être élu à la tête de l’Etat, il était ouvrier (électricien) et syndicaliste dans une Pologne sous influence soviétique. A cause de ses prises de positions courageuses et bravant souvent Moscou, il fut arrêté par les autorités sur instruction du «Grand Frère» (Moscou). La persécution finit par faire de lui un martyr vivant.

Mais poursuivant sa lutte sans relâche, il parvint finalement à instaurer la démocratie dans le pays et s’engageant dans la politique, il fut élu président de la République en 1990. Aujourd’hui encore, il bénéficie d’une puissante aura internationale. Un parcours pour le moins atypique.  L’on retiendra qu’il doit sa carrière en grande partie à la persécution du pouvoir en place.

Est-il besoin d’en dire plus à propos de ce qui se passe aujourd’hui au Mali avec Ras-Bath ? Le régime d’IBK est tout simplement en train de créer un faiseur de roi à défaut d’un roi en sa personne. Sa côte de popularité est aujourd’hui au plus haut puisque dans la conscience populaire, il est la victime expiatoire d’un régime presque dictatorial. Sa récente condamnation à 12 mois de prison ferme pour un grief très discutable voir fallacieux réconforte bien cette thèse. Et depuis l’annonce du verdict, cette renommée ne fait que grandir. A ce rythme, il n’aura rien à envier à Lech Walesa.

Batomah Sissoko