VIIIe Jeux de la francophonie Abidjan 2017

Le Mali avec 8 médailles se classe 15e sur 53

Les rideaux sont tombés dimanche dernier sur les VIIIe  Jeux de la Francophonie avec tiercé gagnant la France, le Maroc, et le Canada. Notre pays le Mali qui a remporté 8 médailles dont 1 en or s’est classé 6e Africain, et 15e sur les 53 pays participants.

Du 21 au 30 juillet 2017 la capitale économique ivoirienne Abidjan a abrité les 8emes jeux de la francophonie.  

Pendant dix jours, près de 3500 participants dont 2500 jeunes athlètes, artistes venus des cinq continents, représentant 53 Etats et gouvernements membres de la Francophonie,  se sont retrouvés et ont fait brillé les couleurs de leurs drapeaux. Pendant ces Jeux, 190 médailles (or, argent et bronze), en individuel ou par équipes, ont été distribuées.

Pendant dix jours, ces jeunes ont donné corps au « vivre ensemble » dans le Village, en partageant les valeurs de la Francophonie. Au travers des expressions artistiques ou sportives, ils ont contribué par leurs actions, à la diffusion d’une Francophonie sans frontière ouverte sur les échanges et riche en partage.

Pendant dix jours enfin, filles et garçons, valides et handicapés ont concouru dans le respect et l’Egalité des genres, montrant ainsi leurs valeurs, leur force et leurs talents. Grâce à ces rencontres, c’est aussi la paix et la solidarité internationale que les jeunes ont mis en avant.

Au dire de la Secrétaire générale de la Francophonie, « Les milliers de jeunes artistes, créateurs et athlètes venus de tout l’espace francophone des cinq continents à Abidjan nous ont épatés par l’excellence de leurs prestations. Ce grand rendez-vous de la jeunesse a montré l’esprit fraternel et solidaire auquel ils tiennent, avec une même volonté de se dépasser. Voir des athlètes de Roumanie et d’Afrique s’affronter en lutte africaine était un pur bonheur. La Côte d’Ivoire a su investir dans des infrastructures culturelles et sportives de qualité. Les bâtiments sur le site du village des Jeux seront appelés à abriter des conférences et des rencontres nationales, régionales et internationales, mais aussi des incubateurs et des accélérateurs pour des entreprises portées par les jeunes et les femmes dans des filières d’innovation. Des retombées et des impacts gagnants » a déclaré Michaëlle Jean au terme des Jeux.

Des Jeux exemplaires

Cette 8e édition des Jeux a été exemplaire à plusieurs titres. Sur le plan de l’environnement et du développement durable,  elle a en effet intégré un projet éco-responsable moderne. Les autorités ivoiriennes ont déployé des efforts immenses pour construire le « Village des Jeux Akwaba situé à Marcory dans l’enceinte de l’INJS  », est considéré comme l’un des legs les plus importants de ces Jeux.

Accompagnée tout au long des quatre années de préparation et pendant toute la durée de la compétition par le Comité International des Jeux (CIJF), ainsi que par le Comité National des Jeux de la Francophonie (CNJF), cette édition aura également mis en avant la qualité des concurrents, le niveau de performance des artistes comme des sportifs, tout comme la qualité de l’organisation technique des concours culturels et sportifs assurée par les délégués techniques des fédérations sportives internationales et par les Présidents de jurys culturels.

« Ce qui me remplit de joie c’est d’avoir assisté à la métamorphose des infrastructures qui ont accueilli les Jeux. Nous avons commencé avec des infrastructures totalement délabrées qui se sont transformées et sont désormais totalement réhabilitées. La Côte d’Ivoire possède aujourd’hui des infrastructures de qualité aux normes internationales » a déclaré Mahaman Lawan Seriba, Directeur du CIJF.

 

Une couverture médiatique sans précèdent

Avec 900 journalistes accrédités, dont 300 médias internationaux, une grille TV de près de 60 heures de programmes, des retransmissions en direct assurées par la Radio-Télévision ivoirienne (RTI), radio diffuseur hôte, relayées également par l’opérateur de la Francophonie, TV5 Monde, des résumés quotidiens de 5 et 13 minutes dont les images ont été diffusées sur les cinq continents, ce sont près de 500 millions de téléspectateurs qui ont pu suivre ces Jeux. Le site des Jeux de la Francophonie, véritable référence, a reçu près de 600.000 visiteurs.

En marge des Jeux, le Village des Partenaires a permis d’accueillir de nombreuses activités, notamment sous le Pavillon de la Francophonie, plusieurs ateliers consacrés à l’initiative « Libres Ensemble » ont réunis de nombreux jeunes et personnalités autour des valeurs de respect, de solidarité et de liberté.

En termes de bilan après dix jours de compétition, la France s’est classée 1ère avec 49 médailles dont 22 en or, suivie du Maroc avec 42 médailles dont 13 en or et le Canada boucle le podium avec 36 médailles dont 13 en or. Le Sénégal avec 27 médailles dont 10 en or et la Roumanie avec 31 médailles dont 8 en or figurent dans le top 5 en se classant respectivement en 4e et 5e positions. Notre pays qui a participé dans plusieurs  disciplines sportives et culturelles : Notamment, l’athlétisme, le football, le basketball, le judo, le cyclisme, et la lutte africaine pour le sport. La chanson, le conte, la photographie, la sculpture, la peinture, la création, numérique, les marionnettes géantes, et la littérature au volet culturelle, s’est tiré avec 8 médailles dont 1 en or, s’est classé 6e Africain, et 15e pays francophone sur les 53 participants.

A signaler que le Mali qui n’avait jamais remporté plus deux médailles depuis le début des jeux en 1989 au Maroc.

La cérémonie de clôture de ces VIIIe jeux de la Francophonie qui a été marquée par la qualité des concurrents et leur volonté de partage, a été célébrée ce dimanche  au village des jeux sis à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), en présence du vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan.

A noter que le prochain rendez-vous des Jeux de la Francophonie, aura lieu en 2021 à Moncton-Dieppe, Nouveau Brunswick, Canada.

 

Alpha Macki NIANG

Envoyé spécial à Abidjan