VIIEMES  JEUX DE LA FRANCOPHONIE ABIDJAN 2017

Le Mali se défend bien

C’est le vendredi 21 juillet dernier que les VIIIèmes Jeux de la Francophonie ont officiellement démarré dans la capitale ivoirienne et se poursuivront jusqu’au 30 juillet prochain. 53 pays dont le Mali prennent part à ces jeux de l’édition 2017 pour lesquels, le Mali a mis le paquet en amenant un nombre d’athlètes jamais égalé depuis qu’il a commencé à participer à ces jeux. Au total, 85 athlètes auront à concourir dans 8 disciplines: art et culture, athlétisme, basketball, cyclisme, football, judo, lutte et tennis.
Notre pays a déjà remporté quatre médailles dont une en or. En effet, grâce à Djénébou Danté (athlétisme, 400m dames) le Mali a remporté sa première médaille d'or de ces VIIIèmes  Jeux de la Francophonie. Aboubacar Bablé Draba (Art numérique) et Kinifi Keïta (Javelot) sont médaillés d’argent et Mamadou Chérif Dia (Triple saut) a remporté une médaille de bronze. Il faut souligner que d’autres possibilités de récolte de médailles sont en vue, notamment par les footballeurs qui joueront leur matche de ½ finale ce vendredi contre le pays hôte. En cas de victoire, une autre médaille est garantie à cent pour cent. Reste maintenant à savoir sa nature, en fonction du reste du parcours.

Cérémonie d’ouverture riche en couleurs

Apres une décennie de troubles politico-militaires, la Côte d’Ivoire entend faire de ces VIIIèmes Jeux de la Francophonie une vitrine de son attractivité retrouvée. Après les discours officiels de Robert Beugré Mambé, Gouverneur du district d'Abidjan et ministre auprès du président de la République, chargé des Jeux de la Francophonie, ceux d’Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, Mme Michaelle Jean, Secrétaire Générale de la Francophonie, entourés de 5 chefs d'Etat africains dont le président IBK, le défilé des 53 délégations s’est déroulé sur le tartan du stade Félix Houphouet Boigny. 
La cérémonie d’ouverture, axée sur les valeurs de la paix et de la solidarité, s'est déroulée en présence également de  Nana Addo Dankwa Addo Akufo (Ghana), Henry Rajaonarimampianina (Madagascar), Mahamadou Issoufou (Niger), Faure Essozina Gnassingbe  (Togo)

Des milliers de spectateurs étaient aussi à l'intérieur du stade Félix Houphouët Boigny où s’est déroulée cette cérémonie d’ouverture de ces VIIIèmes Jeux de la Francophonie de 2017 au bord de la lagune Ebrié. Pour le spectacle, la Côte d’Ivoire a offert des tableaux mêlant danses traditionnelles ivoiriennes et percussions. Plusieurs artistes dont la chanteuse sénégalaise Coumba Gawlo ont ensuite délivré un message de paix et de solidarité pour la Côte d'Ivoire, avant que le célèbre groupe ivoirien Magic System n’enflamme le stade Félix Houphouët Boigny avec un mix de leurs tubes, «Premier Gaou» et « Magic in the air». En final, ce fut un feu d'artifice digne des plus grands évènements internationaux.

Le rêve est devenu réalité

En ouvrant ces Jeux de la Francophonie Abidjan 2017 au stade Félix Houphouët-Boigny, le président de la République ivoirienne, Alassane Ouattara, très ému, a dit "akwaba (bienvenus) en Côte d’Ivoire" à tous les participants de ces VIIIèmes Jeux de la Francophonie Abidjan 2017, les mains jointes et levées en signe de solidarité et de victoire.

Michaelle Jean, Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie, n’a pas caché sa joie. «Bonsoir Abidjan, bonsoir la Francophonie. Vous êtes venus du monde entier, faites entendre votre joie d’être enfin à Abidjan. Je vous dis merci avec le cœur, M. le président de la République... A toutes les Ivoiriennes et à tous les Ivoiriens, ces Jeux de la Francophonie sont à vous et grâce à vous,  nous démontrerons, à la face du monde, la force de l’amitié, la force de la fraternité entre les peuples, la force de la riche diversité de nos cultures et de nos langues. La force aussi de la langue française qui est notre trait d’union. La force de pouvoir se lancer tous les défis à travers les arts et à travers le sport. La Francophonie, c’est tout cela... »

De son côté, le président de la République ivoirienne exprimait un sentiment de gratitude. «Bravo, bravo, bravo. Akwaba, akwaba, akwaba. Cette fête est la vôtre. Merci pour votre grande mobilisation et bravo à chacune et chacun de vous. La Côte d’Ivoire est heureuse et fière d’accueillir les VIIIèmes Jeux de la Francophonie. A tous nos invités, je leur souhaite un excellent séjour en terre ivoirienne et je déclare maintenant ouverts les VIIIèmes Jeux de la Francophonie. Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire et la Francophonie».

Le Président a également évoqué le père de la nation, Félix Houphouët-Boigny. «L’histoire des Jeux de la Francophonie, initiés en 1984 sous le nom des Jeux de l’amitié, rejoint l’histoire de la Côte d’Ivoire.... C’est donc un retour aux sources et nous en sommes fiers».

Alpha Macki NIANG

Envoyé spécial à Abidjan