Présidentielle 2018


Thierno Hass Diallo descend dans l’arène politique, insulte et se fait insulter

Suite à une divergence d’ordre politique, le Ministre du culte a fait arrêter un de ses proches, voire son ex-logeur le mercredi dernier. Ils sont tous deux ressortissants du quartier Médina-Coura en commune II du District. Jusqu’à ce jour, ils étaient considérés comme très proches ! Mais est survenue une divergence politique. Battant campagne pour IBK, le Ministre est descendu dans l’arène politique pour défendre les couleurs de celui-ci. Là, il estima que son ex-logeur, sympathisant de Cheick Modibo Diarra l’a insulté. Une plainte et le malheureux se retrouva au commissariat de police du 3ème Arrondissement où il séjourna pendant plus de 24 heures avant d’être libéré suite à plusieurs interventions ! Mais qu’on s’y arrête un instant :

Si Thierno ne voulait pas se faire «insulter», il aurait tout simplement évité de descendre dans l’arène politique. Il ne peut se prévaloir du titre de ministre, descendre dans l’arène politique, s’estimer insulté et porter plainte en qualité de ministre ! C’est tout simplement de l’abus d’autorité. Un Ministre, ça se respecte !

En choisissant de descendre ci-bas, il a choisi de se rabaisser et de s’exposer à des insultes. La vie est un choix et lui a choisi de se faire insulter. En somme si insulte il y a, ce n’est pas le Ministre qui a été insulté, mais Thierno Hass Diallo !  Il doit assumer son choix et foutre la paix aux citoyens !

Aussi, à Médina-Coura, dans la même veine et devant témoins, lui aussi a bien affirmé être capable du pire, faisant allusion à un éventuel enlèvement et disparition de son contradicteur. On attend donc de voir !