LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
Des cadres d’EDM.S.A au Pôle Economique


Des cadres de la Société  Edm-sa et non des moindres commencent à défiler au niveau du Pôle économique et financier du tribunal de Grande instance de la commune III. Une série d’interpellations qui fait suite à un audit réclamé et obtenu par  un des trois mouvements syndicaux, à savoir, Le Sylsem ou Syndicat libre du secteur de l’électricité au Mali.
C’est au mois d’Avril 2016 que ledit Syndicat a adressé une correspondance aux services de contrôle et même rencontré des responsables du Bureau du vérificateur général, en vue d’un audit sur le recrutement de 300 jeunes, la gestion des salaires du personnel et les fonds alloués au service en charge de la communication. Rappelons qu’outre le Vérificateur général, la même correspondance a été adressée au président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.
Au moment des faits, la Direction de la société a en effet recruté 300 jeunes essentiellement issus du parti Rpm au détriment de bénévoles disposant pourtant de la qualification requise, ayant plusieurs années d’expérience dans la même boîte et le savoir-faire nécessaire. Malheureusement pour eux, ils n’étaient pas militants du parti présidentiel. Dommage !
La gestion des salaires et autres traitements (primes) du personnel, ou du moins, de certains membres du personnel était également à l’ordre du jour. Certains cadres haut placés bénéficiaient d’avantages indus au détriment de la grande majorité.
Quant aux fonds alloués à la communication, ils servaient tout simplement de réservoir où l’on puisait à volonté.
C’est donc suite à la correspondance adressée aux services de contrôle que le Pôle économique a ouvert une enquête. D’où les interrogatoires en cours. Courant semaine dernière en effet, de nombreux cadres ont été entendus par les contrôleurs.


A suivre

Batomah Sissoko