LA COORDINATION DES MALIENS DES USA SE FÂCHE ET EXIGE :
La rupture de toutes relations Diplomatiques et l’annulation des Accords de défense avec la France… Des poursuites contre la MINUSMA…


Ils sont décidément très fâchés. Il s’agit des Membres de la Coordination des Maliens Pour la Paix, le Dialogue et la Réconciliation Nationale au Mali (C.M.P.D.R.N.M) plus connue sous le nom de «Mali –Ko Yere Ko».
Dans un communiqué qu’ils nous ont fait parvenir, ils s’insurgent contre la France, la MINUSMA et les Nations-Unies après les événements survenus à Ménaka en fin de semaine dernière. Lisez plutôt !

Communiqué de Presse

Face à la recrudescence des violences, la duplicité de la France et de la communauté internationale au silence des Nations Unies, la coordination, au cours d'une Assemblée générale extraordinaire tenue tard dans la nuit du Mardi 1er au Mercredi 02 Aout 2017, a fait des recommandations qui suivent :
1) La Coordination Mali ko Yere ko Condamne avec la dernière rigueur les actes de violations des droits humanitaires, Sécuritaires des Droits de l'Homme et le Cessez-le Feu instruit par l'Accord de Paix signé le 20 juin 2017.
Mali ko Yere ko demande aux Nations unies, à l'Union Européenne, la communauté internationale de prendre des Sanctions s'il en existe pour nous les Maliens sous occupation française.
1) Rompre toutes relations Diplomatiques avec la France.
2) Annuler les Accords de défense militaire entre le Mali et la France.
3) Interdictions de séjour au Mali à tous les membres de la CMA protégés par la France.
4) Engager des poursuites contre la MINUSMA pour sa partialité et la non-application correcte de sa mission de stabilisation au Mali.
5) Lever de l'Embargo sur les Armements militaires
6) Organiser des journées de protestations contre le complot international dont le Mali fait l'objet.
Dans la même veine, la coordination a décidé de mener les activités ci-après :
-         22 Septembre 2017 de 10 heures à 15 heures : sit-in de protestation devant le siège des Nations Unies à New York ;
-         26 Mars 2018 à 10 heures : sit-in devant l'Ambassade de France à Washington D.C
-         22  juin  2018  à  09 heures : sit-in  devant  les  Représentations  de  l'Union Européenne à Bruxelles, Luxembourg  et  Strasbourg.
-         14 Juillet 2018 sit-in devant l'Ambassade de France au Mali.
Opposition, Majorité, Société Civile, Hommes, Femmes Jeunes et Vieux, donnons-nous la main pour sauver le Mali d'aujourd'hui. L’Etat a des limites, mais la voix du peuple n'a pas de frontière.
Autant l’'Argent appelle l'Argent, une Guerre met fin à une autre Guerre !
VIVE LES FORCES ARMEES MALIENNES "LES FAMaS AN BE SA AW NO FE"
Le Mali est Un et restera Indivisible pour toujours.
Le Coordinateur
Diocolo Coulibaly