Alou Diallo : le nouveau chef de file de l’opposition

La stratégie du régime IBK qui a déjà une expertise rompue en matière de fraude électorale et de bourrage d’urnes veut inverser du tout au tout le paysage politique malien. Dans les coulisses, il a été décidé de tout faire afin que l’ADP-Mali la première force de l’opposition. Et de son président d’honneur qui va briguer un suffrage de député, le chef de file de l’opposition. Ils avaient d’abord pensé à Oumar Mariko de Sadi – la deuxième force de l’opposition après l’Urd - qu’ils ont finalement jugé intransigeant et incontrôlable- avant de se retourner vers Alou Diallo qu’ils jugent, à tort ou à raison,  plus enclin aux compromis et peut-être aux…..compromissions.
Pour ce faire,  il compte sur le ministre français Jean-Yves Le Drian de convaincre « son » ami Alou Diallo à  se présenter aux futures législatives qu’ils vont organiser le 28 octobre prochain malgré le fichier électoral pourri avec lequel ils ont fait la présidentielle avec les conséquences que l’on sait.
L’opposition, la vraie, va-t-elle se laisser faire encore une fois ? Comme le disent les Anglais : wait and see

 
Kalifa Sanogo va à Canossa

L’élection présidentielle qui vient de se dérouler dans les conditions que l’on sait est pleine d’enseignements. Après le retournement de veste de certains hommes politiques que l’on taxait d’intègres et de justes, voilà que d’anciens amis d’IBK qui le vilipendaient lors de la campagne, d’aller à Canossa. C’est le cas de Kalifa Sanogo qui, de source sûre, a décidé de retrouver son vieil ami, sous la pression, semble-t-il de sa femme.

Spécialiste du bourrage d’urnes, ce dernier lui aurait promis un siège de député aux prochaines élections législatives, l’électrification du village de Mme Sanogo, et,  cerise sur le gâteau, le remboursement intégral de la caution de 25 millions qu’il a payée pour se présenter à la présidentielle et de toutes les dépenses qu’il a faites lors de la campagne.

Et comme celui qui a trahi trahira encore un jour, IBK a pris le soin d’imprimer tout ce deal malodorant sur papier et de le faire signer par son ami.

Il a raison, avec des gens comme ça, on ne se sait jamais !

 

ATT : un cœur en or

Le président ATT et son épouse Mme Touré Lobo Traoré sont attendus à Bamako après demain dimanche dans le cadre d'une mission de cœur et d'une portée historique pour des milliers d'enfants malades du cœur. En effet, l’ex- couple présidentiel procédera le lundi à l'inauguration de l'unité cardiologie de l'hôpital Luxembourg. Ce joyau d'un coût de près de 2 milliard de FCFA prendra désormais en charge le traitement de ces enfants maliens et même de certains pays voisins. Et avec possibilité de réaliser à Bamako des interventions chirurgicales du cœur. Un geste du cœur ? Assurément OUI