Saoul comme un Polonais, le sergent Diakaridja Koïta abat à bout portant une prostituée
Samedi dernier, le sergent Diakaridja Koïta avait gagné au PMU, et pour fêter ça, il est parti fait le tour des bars de Kayes où il était en mission. Et pour finir cette journée bien arrosée,  il décida de se taper une prostituée. Il choisit une jeune nigériane. Et comme il était soûl comme un Polonais, il n’arrivait pas à éjaculer, la prostituée fatiguée lui demanda de se lever et se rhabiller. Ce qu’il fit. Mais avant de partir sa partenaire du jour lui demanda de lui régler le prix de la passe ce que le sergent du Génie militaire refusa. Pour il n’était pas question de lui un kopeck car il n’a pas éjaculé. S’ensuivit une vive altercation mais allait malheureusement tourner au drame. Sans aucune forme de procès, le sergent sortit son arme de service et abattit à bout portant la prostituée nigériane.
Il sera finalement neutralisé par les éléments de sa compagnie. Transféré mardi dernier à Bamako, il est en arrêt de rigueur.
 
Présidentielle de juillet 2018 : Aliou Boubacar Diallo, le Pdg de Wassoul’or dans les starting-blocks
Aliou Boubacar Diallo, le Pdg de Wassoul’or et de Pétroma vient de boucler son périple parisien au cours duquel il a rencontré la diaspora malienne qui lui a réservé un accueil chaleureux et convivial. Durant le même séjour, le Président d’honneur de l’ADP-Maliba a rencontré plusieurs personnalités françaises dont le Directeur Afrique du Quai d’Orsay.
Selon nos radars à Paris, il aurait rencontré très discrètement Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères avec lequel il a de très bons rapports.
Aliou Boubacar Diallo sera investi candidat de l’ADP-Mali lors de la conférence nationale dudit parti qui se tiendra le 24 février prochain à Nioro, la ville préférée du chef des Hamallistes, le Chérif Boué Haïdara son mentor.
 
2018 : Tout sauf Isaac

Au RPM, il des gens qui sont en train de cogiter sur tous les scénarios afin de conserver le pouvoir. Parmi lesquels, celui de la démission d’IBK peu avant les élections et son remplacement  par son dauphin constitutionnel, Issaka Sidibé dit Isaac. Lequel va faire constater à la Cour constitutionnelle l’impossibilité d’organiser la présidentielle, avec comme objectif le prolongement de son mandat dans une transition dirigée par un gouvernement d’union nationale. Le temps pour le parti des Tisserands de faire un consensus sur un candidat capable de remporter ladite présidentielle. Selon nos sources, ledit scénario aurait été soumis à Ladji Bourama qui s’est écrié : « Tout sauf Isaac ».
L’inimitié qui existe entre Isaac et la famille de son beau-fils est un secret de Polichinelle. Ce dernier, président de la commission Défense,  peut faire plus de trois mois sans monter à l’étage pour dire bonjour à son beau-père.  
Mais au fait, si Karim Kéïta était le Président de l’Assemblée, quelle aurait été l’attitude  de Ladji Bourama ?  
 
Coucou, le revoilà !
Coucou, le revoilà ! L’autre jour, on a été surpris de voir le Dr Ibrahim. Traoré, Directeur de cabinet du président de la République dans la délégation qui a accompagné le chef de l’Etat à Niamey où se tenait le sommet du G 5. Cela faisait plus de cinq mois que nos radars n’avaient plus aperçu You –c’est le surnom du Dr Traoré- voyager avec son illustre patron. Depuis fin octobre plus précisément quand lors d’un voyage, il eut une prise de bec avec Mme Ben Barka dans l’avion présidentiel, au cours de laquelle,  il a traité le fils de Lalla de tous les noms d’oiseau.
Apparemment, Ladj Bourama a fumé le calumet de la paix avec son homonyme qui ne se laisse jamais marcher sur les pieds.
 
La chasse aux sorcières est ouverte
Avant-hier, le DGA de l’INPS a appelé Mme Aïssata Sidibé dite Bijou, pour lui signer que le DG, Bréhima Noumoussa Diallo a décidé de mettre fin à ses fonctions de chef de service des relations publiques de l’institut national de prévoyance sociale, sans lui dire les griefs qui ont motivé une telle décision. Plus tard, nous avons appris dans les coulisses de l’Inps que le DG a dit que les autorités lui ont instruit de relever, à défaut de pouvoir de les licencier,  tous les membres du personnel de l’Inps qui ont participé aux manifestations et/ou aux activités de la Plateforme Anté A bana.
Selon nos radars, Bijou ne serait pas la seule à être dans le collimateur du DG. Il nous revient également que ce dernier n’est pas le seul DG à avoir reçu un ordre pareil. Bref, la chasse contre les opposants et défenseurs de la Constitution de 1992 est ouverte. Après Bijou, à qui le tour ?
Forces progressistes, défenseurs de la liberté d’expression et la Révolution de mars 91, unissez-vous !
 
Les criminels de Sotuba aux arrêts
Toutes nos félicitations à la Police nationale, notamment la Brigade des Investigations judiciaires,  qui vient de mettre le grappin sur les adolescents qui ont participé au viol collectif d’une jeune-fille à Sotuba.
Les trois criminels se sont permis de filmer et de diffuser la vidéo de leur vile besogne sur les réseaux sociaux provoquant ainsi l’ire de tout malien digne de ce nom.
Chapeau aux associations féminines et les Ong des droits de l’Homme qui se sont mobilisé ensemble pour réclamer l’arrestation et la traduction devant les tribunaux des trois malfrats afin que plus jamais de pareilles pratiques ne se reproduisent dans notre pays.