MOUVEMENT POLITIQUE PARRAINE PAR MAHMOUD DICKO

Badenya Ton veut participer au processus électoral

 
Un mouvement parrainé par Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique, descend dans l’arène politique et ne compte pas jouer le rôle de figuration, à en croire les responsables de ce mouvement, dénommé «Badenya Ton».

En effet, une conférence de presse animée par Badara Aliou Dembélé, le président national dudit mouvement, Laya Amadou Guindo le secrétaire général et Youma Diarra, la présidente de la Cellule féminine nationale, le jeudi 6 juillet dernier à la Maison de la presse, a permis d’en savoir un peu plus sur les ambitions de ce mouvement.

Ils ont affirmé que c’est un regroupement de jeunes décidés à œuvrer pour la construction citoyenne en essayant de rassembler de Maliens, de Kayes à Ménaka, autour de valeurs religieuses et sociétales.

Notons que ce mouvement politique parrainé par Mahamoud Dicko veut construire le nouveau Malin selon les conférenciers qui révèlent que c’est après analyse de la situation du pays ces derniers temps qu’ils ont décidé de descendre dans l’arène pour défendre leurs idées, voire leurs idéaux : «Nous jeunes du mouvement Badenya Ton, ayant suivi de près et avec beaucoup d’intérêt les récentes évolutions sur le plan politique, sécuritaire et social en République du Mali, avons jugé nécessaire d’apporter une contribution de qualité aux nombreux problèmes auxquels le Mali est confronté, notamment la corruption, le chômage, la mauvaise gouvernance, le manque de confiance entre les gouvernants et les gouvernés, la dépravation des mœurs, la délinquance juvénile, la perte de nos identités, la crise qui sévit dans notre  pays, notamment au centre du pays», a laissé entendre le président du Mouvement, Badara Aliou Dembélé.

Qu’on se le tienne alors pour dit, Badenya Ton qui ambitionne de passer dans tous les coins et recoins du Mali pour prêcher la bonne parole, annonce qu’il veut désormais être un acteur majeur du processus électoral.